User Tools

Site Tools


hacking_with_tales_ojje_ben_onogh

Differences

This shows you the differences between two versions of the page.

Link to this comparison view

hacking_with_tales_ojje_ben_onogh [2015/05/25 19:38] (current)
caro created
Line 1: Line 1:
 +====== Ojje Ben Onogh (Ethiopie) ======
 + 
 +
 +Il était une fois un homme qui s'​appelait Ojje Ben Onogh. Il avait quatre mille cinq cents ans. Il était si grand que partout où son ombre passait, c'​était comme si la nuit tombait. Quand il allait se promener, chacune de ses empreintes, quand il pleuvait, devenait un lac. Quand il éternuait, il soulevait des tempêtes de sable et, là où il posait ses vêtements, il desséchait les arbres et l'​herbe pour ne ailler à leur place qu'un désert aride. Pour attraper du poisson, il se tenait debout au milieu de la mer et, pour le cuire, il le posait devant le soleil. ​
 +
 +Un jour, il a planté un champ de maïs et le maïs a poussé si vite et si haut qu'il a bu toute l'eau de la terre et a desséché l'​univers. Les gens n'​étaient pas contents, ils ne pouvaient plus arroser leurs plantations. ​
 +
 +Moïse a rassemblé une armée pour combattre Ojje Ben Onogh. L'​armée s'​étendait de Hargeisa à Dahmal dans une vallée de dix kilomètres de long et dix kilomètres de large. Quand Ojje Ben Onogh a vu l'​armée avancer dans sa direction, il a arraché une montagne pour la jeter sur la troupe et, juste à ce moment, un tout petit oiseau a survolé la montagne ​ et a laissé tombé une paille minuscule. La montagne est devenue si lourde, si pesante qu'​Ojje Ben Onogh a dû la poser par terre. ​
 +
 +Moïse est arrivé avec son bâton de trente mètres de long. Il a fait un saut de trente mètres et a donné au géant un coup, il l'a atteint à la cheville. Ojje Ben Onogh est tombé raide mort. 
 +Moïse et son armée sont repartis. Les charognards sont arrivés pour dévorer les os d'Ojje Ben Onogh. Il leur a fallu quarante ans rien que pour manger la moelle. ​
 +
 +**//Contes curieux des quatre coins du monde,// choisis, traduits et racontés par Praline Gay-Para, actes sud, 2007. 
 +Notes de l'​auteur : « Oje Ben Onogh », //in// Harold Courlander et Wolf Leslau, //The Fire on the Mountain and Other Stories from Ethiopia and Eritrea//, Henry Holt and Company, New York, 1978 (2ème éd). 
 +C'est une traduction fidèle au texte d'​origine. J'aime la démesure de ce conte.** ​
 +
  
hacking_with_tales_ojje_ben_onogh.txt · Last modified: 2015/05/25 19:38 by caro