Le ventre notre deuxieme cerveau

Le ventre notre deuxieme cerveau

– Marie-Odile Monchicourt, France info, info science – 11 Juin 2012

S’il réagit aux antidépresseurs, il peut aider à prévenir la maladie de Parkinson… Depuis quelques années, la recherche accumule les indices qui font de cet organe rien de moins qu’un deuxième cerveau. Avec Michel Neunlist, directeur de l’unité 913 de l’INSERM. “Il possède autant de neurones que la moelle épinière et pourtant, il ne loge pas sous notre crâ^ne, mais dans notre ventre ! Lui, c’est le “système nerveux entérique” ou SNE, un réseau dense de neurones étroitement connectés entre eux, qui enveloppe tout l’intestin.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *