Tag Archives: Anatomy

34 Pictures To See Which Muscle You’re Stretching

Yoga1_2

Whether you’re a chronic sitter, a daily exerciser, or a weekend warrior, you probably know stretching is a critical habit. By sending blood flow to your muscles and helping your joints move through their full range of motion, stretching improves your posture and athletic performance while lowering your risk of pain and injury.

But when you do yoga or a flexibility routine, do you know which muscles you’re actually stretching? Or whether you’re performing each stretch correctly?

With this knowledge in your back pocket, you can choose the best stretches for your goals. And if you ever feel pain — and I don’t mean the good, stretchy kind of pain but the “Whoa, something doesn’t feel right” kind of pain — you can pinpoint the muscle giving you trouble and alter your technique to avoid getting injured.

Yoga9-10

http://beyoungbegreen.com/36-pictures-see-muscle-youre-stretching/

Bones Architecture

>> What your bones have in common with the Eiffel Tower

“The Eiffel tower is incredibly well optimized to do what it was designed to do, to stand tall and stand strong, while using a minimum of material. Rather than hide its inner workings with a facade, Eiffel exposed the skeleton of his masterpiece. In doing so, he revealed its “hidden rules of harmony”, many of the same rules that give your skeleton its lightweight strength.”

TransHackFeminist convergence report

With next edition soon in Puebla, Mexico, find out what went on last summer at THF! in the convergence report HERE, and from there access many resources. Feminist Servers, Gynecology Punk Bio-labs, Corporal Decolonization, Public Key Signing Ceremonies, Hacking the Baby / Family, (Let’s talk about) Death cafés, Crips Sexuality, Liberating technologies…

Les Corps Vils

Ce sont les paralytiques, les orphelins, les bagnards, les prostituées, les esclaves, les colonisés, les fous, les détenus, les internés, les condamnés à mort, les « corps vils » qui ont historiquement servi de matériau expérimental à la science médicale moderne. Ce livre raconte cette histoire occultée par les historiens des sciences. Qui supporte en premier lieu les périls de l’innovation ? Qui en récolte les bénéfices ? À partir de cette question centrale de l’allocation sociale des risques, l’auteur interroge le lien étroit qui s’est établi, dans une logique de sacrifice des plus vulnérables, entre la pratique scientifique moderne, le racisme, le mépris de classe et la dévalorisation de vies qui ne vaudraient pas la peine d’être vécues. Comment, en même temps que se formait la rationalité scientifique, a pu se développer ce qu’il faut bien appeler des « rationalités abominables », chargées de justifier l’injustifiable ?”

Les Corps Vils, expérimenter sur les êtres humains aux XVIIIè et XIXème siècle, de Grégoire Chamayou (également auteur de Théorie du Drone)

Table des matières 

Introduction
1. Les cadavres des suppliciés

L’anatomie des suppliciés
Médicalisation de la mort pénale : l’exécution comme expérience
Expérimentations post mortem
2. Les corps des condamnés
L’expérience souveraine : le corps du condamné comme substitut du corps du roi
Le criminel comme sujet inhumain
Convertir la peine en expérience ?
Des sujets morts-vivants
3. L’inoculation, expérience de masse 
L’introduction d’un nouveau procédé
L’inoculation est-elle moralement permise ?
Le droit de vie et de mort et le pouvoir d’expérimenter
Vers une « peirasmologie » de l’essai ?
4. L’auto-expérimentation
Les raisons de l’auto-expérimentation
« Ma main à couper »
Portrait du médecin en héros et en martyr
Condition restrictive ou blanc-seing pour l’expérimentation sur autrui ?
5. L’expérience clinique et le contrat d’assistance
Le corps des assistés
De l’hôpital à l’expérience clinique : charité et utilité
Le contrat d’assistance
La prudence de la médecine clinique
6. Le droit à l’essai
Déontologie de l’essai thérapeutique
La codification de l’essai
7. Crises et mutations de l’essai thérapeutique
L’historicité de l’essai
Premières définitions de l’essai comparatif
La guerre des médecines et l’arme de l’expérimentation
La crise épistémologique de « l’ancienne médecine »
8. L’expérimentation pathologique
L’introduction de la méthode expérimentale
L’impératif de l’expérimentation pathologique
La microbiologie et les nouveaux réquisits de la pathologie expérimentale
9. Le consentement du cobaye
Une notion introuvable
L’émergence du consentement
10. L’expérimentalisation du monde
Un estomac à ciel ouvert
Le concept d’expérimentalisation
Ce qu’implique un usage
L’expérience professionnelle
11. L’expérimentaion coloniale
Les expériences du maître
La raciologie expérimentale
Le problème de l’acclimatement et l’expérience de la médecine coloniale
Expérimentations pathologiques et maladies tropicales
Conclusion
Bibliographie
Index des noms.

 

 

Body Imaging (SANCTUS, Barbara Hammer)

sanctus2

Barbara Hammer‘s movie SANCTUS on UBUWeb 

“Sadly reduced by hype machines to a pioneer of “lesbian cinema” (whatever that means), Barbara Hammer has a long career in creative and critical filmmaking, constantly trying to find new narrative forms and technical possibilities to offer the world a personal view on such themes as physical disease, media, gender, sexuality, age or health-care. In her 1990 short Sanctus, the main point seems to be the time-honored dictum of the body as a temple, or, as the author put it, of a body in need of skeletal protection from a corrupting and diseasing environment. Hammer used old x-ray footage, rearranged, colored and orchestrated through optical printing, in order to reveal hidden bodily movements and rhythms in its constant juxtaposition.” — Sound of Eye

 

 

 

 

Ateliers découverte des massages, Sept-Dec 2014 @Biopulse, Paris

>>> Programme des ateliers découvertes des massages proposés par l’école Biopulse à Paris pour les semaines à venir. Une variété de thèmes et de formateurs, pour apprendre ou revisiter des bases et se faire du bien dans un moment de partage. Tous niveaux et horizons bienvenus. Les jeudis soirs de 19h30 à 21h30. 15 euros. Inscription nécessaire au 01 44 82 51 29.

Yoga postures to relieve sciatica pain in piriformis syndrome

Read how spasms in the piriformis muscle can cause sciatica pain (+ understand there are other types of sciatica) + check out / try out the selection of well described yoga postures that can help relieve that pain and prevent it from happening again.

>>> Healing with Yoga: Piriformis Syndrome (Daily Bandha)

piriformis_stretch_01

“Piriformis syndrome is characterized by buttock and/or hip pain that may radiate into the leg as a form of sciatica. This syndrome is thought to result from spasm of the piriformis which causes irritation of the sciatic nerve as it passes across (or through) the muscle. Spasm in the piriformis can be precipitated by an athletic injury or other trauma. The mainstay of treatment involves stretching the piriformis and its neighboring external hip rotators, with surgery to release the muscle reserved for recalcitrant cases.”

See also on Daily Bandha : The Piriformis Muscle and Yoga 

>>> Yoga poses can relieve pain sciatica pain (Fox5 San Diego)

ypigeon-e1408484831383

“Pigeon pushup”

“This is a piriformis-stretching pose for the front leg and a hip-flexor stretch for the back leg.

From a kneeling lunge position, take both hands to the floor on the inside of your leg. Open your hip by letting your knee fall out to the side as you roll to the outside of your foot. Walk your hands forward and outward to push your weight out of your upper body and into your hips and pelvis. Take five long, deep breaths.”

CAREFUL with the exercises !

You might want to “Check with your physician or physical therapist before trying these exercises” and do “Move carefully into each posture, listening to your body. Stop immediately if pain increases or you feel any cautionary sensation.”

 

Mémo de l’Atelier Observer-Hacker-Masser La MAIN du 14/06 @POOP, Paris

Poop2014-affiche

Samedi 14 Juin j’ai animé un atelier de massage de la main lors du festival de hack et bidouille multidisciplinaire POOP du LOOP à Paris. Comme promis, pour mémoire et pour la curiosité et le bienveillant usage, voici notés ici les principaux éléments de l’atelier.

Avant toute chose, j’ai expliqué ce que, inspirée par l’informatique (!) j’appelle désormais le “handshake” en massage, ce moment initial très important, lors duquel s’établit la communication et que les corps / coeurs / esprits de l’un et l’autre partenaire s’accordent avant d’échanger par le toucher. Pour signifier cela, nous nous sommes offerts… des poignées de mains..!

handshake

Assis en rondes d’explorateurs et explorés, nous avons commencé par OBSERVER les mains…
Leur territoire… s’étend tout le long de l’avant bras jusqu’au coude, où s’insèrent certains des muscles aux commandes de la main…
D’où une première déduction majeure: un bon massage de la main ne s’arrête pas au poignet !
rondeMains
Nous avons discuté des connaissances qui peuvent être collectées sur la main, des éléments d’anatomie pour comprendre sa “mécanique”, mais aussi des qualités de la main de la personne massée, cela pour “déduire” ensuite, en se fiant beaucoup à nos sens, quels gestes pourront être bons en massage…
surfacebras
Nous avons observer la structure au niveau osseux, au niveau musculaire, et tendineux, et ainsi nous avons pris des repères (par exemples les têtes des os de l’avant bras, le nombre de phalanges dans les doigts, les “câbles” des tendons, les “ventres” des muscles…)
teteUlna
Sans rentrer dans le détail d’une musculature riche et complexe permettant autant la force brute qu’une précision de pointe, nous avons identifié le groupe des extenseurssur la face postérieure (p comme poilue) de la main, et le groupe des fléchisseurs sur la face antérieure. Ces deux zones antagonistes sont “séparées” d’un côté par la tranche de l’os ulna, de l’autre par le muscle brachio-radial (celui qui gonfle quand on presse son poing vers le haut sous une table). Nous avons aussi parlé de deux autres mouvements importants, la supination (porter la soupe), et la pronation (renverser la soupe). Nous avons vu que le système musculaire fonctionne avec des musclesantagonistes les uns aux autres (l’un travail, l’autre se détend) et des synergistes (un ensemble principal et des assistants).Pour sentir cela nous avons exploré en passif, et aussi en actif, c’est à dire en demandant au partenaire de bouger ou résister à des forces.
skeletebras
Les observations de structure sont importantes pour comprendre
– Comment on peut mobiliser, tenir, soutenir la main de la personne lorsqu’on la masse
– Comment on peut faire du bien en et ne pas faire de mal en suivant cette structure, os muscle tendons
– Comprendre comment différents éléments de structure seront massés différemment (par exemple le tendon beaucoup plus “résistant” moins irrigués et moins élastique qu’un muscle pourra être “scié” comme j’ai appelé, ou les os “poncés”…)
– Comprendre comment/pourquoi on a mal (par exemple une participante souffrait du syndrome de canal carpien)
– Avoir des idées sur comment moins ou ne pas se faire mal, améliorer sa posture, ses usages… avec son clavier, sa souris, ses raccourcis qui finissent par raccourcir nos muscles toute la journée (éviter notamment une position maintenue de la main en supination ou pronation, privilégier l’alignement des structures et repos du poignet..).
flexionExtMain
Quant aux qualités perceptibles sur la main du partenaire en particulier, il s’agissait de sentir des choses telles que:
– Y a t’il des réactions de plaisir ou de douleur selon ce que je fais, selon les endroits ?
– La main est-elle chaude, froide ? Moite ? Quoi d’autre ?
– Comment la main droite est-elle différente de la gauche ? Où sont les muscles les plus toniques ?
– Y a t’il des blessures auxquelles il faudra faire attention ?
– La peau est elle sèche ? Très poilue ? (c’est intéressant pour le choix, et le dosage d’huile, il faut beaucoup plus d’huile sur une peau poilue !!)
– Comment sont les tissus ? Plutôt gonflés, plutôt dégonflés ?
– Le bras, les articulations résistent-elles à nos mobilisations ?
Tous ces éléments nous guident ensuite dans l’exécution d’un massage adapté à la personne, et pour cela, on peut souvent juste se faire confiance… Ainsi, une main froide nous donnera une envie de la frictionner, un avant-bras lourd aux tissus gonflés, chaud, “chargé” nous donnera envie de l'”essorer”…La personne qui était “explorée” était elle aussi, bien sûr, en situation d’observation, de son propre ressenti, vraie clé des champs pour un bon apprentissage et la réalisation d’un bon massage…Sentir en massage, c’est comprendre / apprendre… et bien souvent même ne pas oublier !Et nous voyons comment OBSERVER a tendu logiquement vers HACKER modestement, la main, “ouvrir le capot” pour la comprendre (nous avons aussi ouvert un livre d’anatomie) et pouvoir déduire, inventer à partir de cela le MASSAGE qui suit…

Capture d’écran 2014-06-16 à 17.26.12
Pour le massage nous avons vu une manière confortable et saine de s’assoir en préservant son dos (a.k.a le zafu sitting) avec épaules basses, et comment se placer avec son partenaire, et sécuriser dans sa main/avant bras dans les nôtres. La paume de sa main pouvait par exemple reposer sur notre genou. Pour faire bouger son bras sa main, toujours partir d’une articulation. Parfois une main masse, l’autre maintient, en alternance, et parfois nos deux mains massent en même temps…
zafusitting
J’ai fait une démo de quelques uns de mes mouvements préférés, un peu à la volée et dans le désordre (!) puis nous nous sommes laissés aller, et finalement cela a débouché sur un “protocole” créé le jour, avec le langage du jour, que je vous note ci-dessous:- Ouverture de la zone à l’huile, main avants bras, en grand mouvements amples et superficiels. Plusieurs fois. On fait tout minimum 3 fois, pour un bon ressenti et une bonne intégration (la personne est sure de ne pas halluciné sur votre bonté de geste).
– Prise, et mobilisations, rotations douces, mais fermes, du poignet (une main tient, l’autre soutient) Optique un peu “diagnostique” (ambiance plutôt bras de fer avec la vie ? ou relax ? ou quoi?)
– Remonter le long de l’avant bras entre les ventres des muscles extenseurs…départ au poignet entre les têtes des os, et terminus sur les tendons en hauts.
– Descendre l’avant bras en “brûlures indiennes” (vous vous souvenez ce mouvement à l’école primaire ?), sortir en faisant le boa sur la main (anneau musculaire à une ou deux mains)
– Faire gentiment mais gaiement, sauter/danser l’articulation du poignet.
– Puis dans cette position, avec la pulpe d’un ou deux doigts, faire des cercles autour des têtes des os de l’avant bras.
– Scions du tendons sur le dos de la main. D’abord tous, puis un par un (doigt par doigt)
– Retourner la main, pour faire apparaître la paume, la tenir sécure comme j’ai montré avec les petits doigts dans les petits doigts
– Ecarter, lisser les eminences thénar, faire des cercles au centre… appuyer sur les coussinets..
– Pour terminer, improviser à partir de tout cela une manière de revenir au global après avoir fait du local (donc par exemple reprendre l’ouverture comme une fermeture) et repasser à du léger après avoir fait du profond.
WAHOU.L’astuce bonus mise en commun : avec nos deux mains, solliciter l’articulation du poignet du partenaire dans de subtils mouvement en 8 – aaah le 8 🙂

Précautions à prendre 
– Le point à éviter chez les femmes enceintes en acupression
– Toute pathologie ou inflammation, musculaire, tendineuse, osseuse.
– Allergies aux ingrédients dans l’huile
– Blessures
TOUJOURS demander avant, et aviser. Soit ne pas masser, soit masser léger et/ou pas longtemps, ou sans huiles etc.

L’huile employée était L’huile de massage et soin biologique Muscles et Articulationsde Florame, avec dedans, entre autres, de la gaulthérie, du bois de camphre, du genévrier…

Le livre d’exploration en anatomie était le très bon Trail guide to the body, de Andrew Biel (dont sont extraites la plupart des illustrations de ce post), disponible aussi en français en librairie, et aussi en datalove dans le pack ICI

MERCI à toutes et tous pour vos présences sympas et sagaces

MERCI à toute l’équipe du POOP / LOOP pour ce beau festival.

Spécial Merci Big up Hug à Okhin, Meli, Bram

Trail Guide To The Body and other bodywork books

trailguidearm

Andrew Biel’s TRAIL GUIDE TO THE BODY- a hands-on guide to locating muscles, bones and more, does exactly what it says. It is a good, complete, educational and entertaining book for everyone interested in learning and working with the body, professional or amateur. It teaches anatomy hands-on, but mostly, it shows a way, a method, to always get back on your hands while you give a massage, to always remain grounded in what you feel under your fingers. This, I find, is actually more important than knowing all the muscles by names, especially for amateurs, because then you cannot get it wrong so much. I also like it very much because it follows the metaphor of the body as a landscape and hence, of massage as a hike or a nice “promenade”, a powerful metaphor which I am fond of and work a lot with in both individual sessions and workshops (Coming soon in Paris is another edition of my Body as a Landscape massage Workshop)

Get the book, get out there, and explore !

DATALOVE TIP:

The book is part of a pack here, along with other very good massage and bodywork books

<3

“CODING YOUR BODY”: Physical therapist Sophie Hiltner talks at 30C3

In this 30 minutes talk, physical therapist Sophie Hiltner explains basic anatomy of the musculo-skeletal systems, the physical structures that hold us together and enable our actions. This is of course of interest to people who spend most of their time holding themselves the same way, not shape-shifting much, sitting all day, heads tilted over screens, forever clicking… You get the picture.

How is a little anatomy interesting ? Understanding the physiology and mechanics of the bones, muscles and connective tissues, leads to a better understanding of the constraints and stresses our postures exert on these systems everyday all day, and of the negative consequences these postures can have for the general well-being and health. Over the years, these consequences can in fact turn out quite bad, Sophie remarks, as she invites the audience to not lose more time before starting to listen to important warning signals from the body (you know, like pain). Note that the worse posture of all can be any posture in which one will let themselves become a statue, that is to say, lack of movement sabotages us in the long term. On that subject, French readers can read my post “l’effort musculaire de la statue”, on my massage blog.

From Sophie’s overview of the musculo-skeletal systems it then becomes quite clear that preventing and/or reversing the negative effects of still and sloppy habits can/should be in one’s power, as one becomes more aware and hopefully doesn’t wait to be too hurt before he or she takes simple steps that can go a long way. Like… Getting up ! Moving! A little later on after the talk, Sophie took the crowd outside (best place, given the hot air, lights, hyperactivity and electricity inside the building) for a little stretching and moving about. NICE ONE :)

So yes, a little knowledge in anatomy is very useful, and it can trigger a realization that movement is vital, which can save everyone some avoidable pains and strains (not all pains in life in the world are so easily avoidable, so we might as well prevent those which we can). It was great that Sophie was there at 30C3 to communicate this, because as crucial as it is, this kind of knowledge and practical body wisdom is not much represented… I myself am not fond of the analogy with machines  when speaking of the body (I like to stick to the living), but I guess it helped in getting the message across at 30C3, which mattered. As an experienced masseuse I guess I also would have enjoyed it if there had been more time for Sophie to present the case studies of her patients she had brought but… next time !

Carpal Tunnel: Anatomy, Syndrome and Exercises

VIDEO Carpal Tunnel Syndrome exercises that really work – Boing Boing.

Anatomy of the region:

armanatomy

carpal-tunnel-syndrome

Q/A (from wisegeek.com)

WHAT CAUSES TENDINITIS ? 

“Tendinitis is a condition that is created by some type of irritation or inflammation of the tendon. Since tendons are the connecting tissue that adheres muscles to the skeletal structure of the body, this inflammation can be extremely painful. Tendinitis can come about as the result of certain types of physical activity and exertion, as well as be the product of other health ailments that are creating adverse effects on other parts of the body as well as the tendons.

One of the most common causes of tendinitis is overexertion. When the muscles become strained due to heavy lifting or any movements that place the muscles and tendons into unnatural positions, there is a chance of straining the tendons and creating temporary irritation. Repeated activity of this nature may inhibit the ability of the tendons to recover from each episode and lead to tendon inflammation. When this is the case, it is often necessary to visit a physician and obtain medication to help reduce the swelling and the discomfort while the tendons heal.
Full article on wisegeek here 

WHAT IS THE CARPAL TUNNEL ?  

“The carpal tunnel is a narrow area that is located under the ligament, a band of tough tissue, of the wrist. It consists of both tendons, which are connective tissue between the bones and muscles, and nerves. One of the primary nerves in this area is known as the median nerve, which is located down the forearm into the wrist. When the median nerve becomes irritated or otherwise affected, it can cause pain in the tunnel and lead to the condition known as carpal tunnel syndrome.

When the area near the carpal tunnel, especially its tendons, becomes swollen or inflamed, it can result in the tunnel becoming more narrow and pressing down on the median nerve. This narrowing of the tunnel is often due to repetitive movements of the wrist that may end up irritating the median nerve. It can also be caused by having a naturally smaller carpal tunnel, which can make even slight constriction of the tunnel press down on the median nerve and cause symptoms.”

Full article here + how to “treat carpal tunnel syndrome”