i_ching_52_ken

REPOS / REST

La sagesse du dimanche soir:

” Le vrai repos est celui où l’homme s’arrête quand le moment est venu de s’arrêter et se meut quand le moment est venu de se mouvoir”

Richard Wilhelm, à propos du “repos”, dans son commentaire de l’hexagramme 52 KEN (l’immobilisation, la montagne) du Yi King, Livre des transformations.

J’ai remarqué qu’il est fréquent de négliger l’un ou l’autre de ces deux termes/principes, qui pris ensemble opèrent pourtant une bonne régénération des forces vitales, le cycle étant complet. Il semble même que certaines personnes tendent à négliger préférentiellement l’un ou l’autre, l’arrêt ou l’activité, selon leur “tempérament” ou “habitudes”. Il y a alors les personnes qui vont avoir tendance à se dévitaliser d’avantage en s’arrêtant trop, et celles qui vont avoir tendance à persister dans l’activité par dessus les ravins de fatigue qui se creusent, et toutes arrivent à l’épuisement finalement par des voies différentes. Wilhelm émet l’hypothèse que l’interprétation de cet hexagramme renvoie aussi à la pratique du yoga. Je perçois en effet comment le yoga peut contenir en lui même cette grande petite leçon là.

Some sunday night wisdom: 

“True rest is when one stops when time has come to stop and moves when time has come to move” 

Richard Wilhelm about “rest”, in his commentary of hexagram 52 KEN (keeping still, the mountain) in the I ching Book of changes. 

I have noticed that it is quite common to neglect either one of these two terms/principles, which when united bring good, full regeneration of life forces, for the cycle is complete. It even seems to me that some persons tend to neglect preferentially either one or the other, of stillness or activity, according to their “temperament” and/or “habits”. Then, there are the ones who tend to devitalize themselves further by keeping still too much, and the ones who insist on pedaling over ravines of weariness, and all reach exhaustion eventually following different paths. Wilhelm also makes the hypothesis that the interpretation of this hexagram refers in some ways to the practice of yoga. I think I see how yoga can indeed include this big small teaching.  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *